Le choix des mots dans la poésie française du XVIIe siècle : le débat et ses enjeux

21 mars 2010
Par

Laureen Falcucci, doctorante CRAIRAC, Université de Provence

Le choix des mots – en termes de rhétorique, l’elocutio – est une des données fondamentales de toute expression, orale ou écrite – l’article d’A. Leblon, par exemple, montre l’étonnante précision du vocabulaire des bergers peuls pour désigner leur bétail. Il arrive cependant, à certaines époques, que la question suscite un intérêt tout particulier. La fin de la république romaine, avec la figure de Cicéron, est de ces époques. Le XVIIe siècle français également, notamment en ce qui concerne la poésie. L’objet de cet article est de résumer comment et pourquoi la question du choix des mots apparaît comme fondamentale à l’époque : sur quels points y a-t-il débat, et pourquoi ? La Fontaine, à la fois poète – le seul véritable poète lyrique du règne de Louis XIV, considèrent certaines histoires littéraires – et commentateur perpétuel de son travail, nous servira de fil rouge.

Lire la suite:

Article Laureen


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Non classé

Laisser un commentaire


Carnets de recherche